27 mars 2014

Histoire de panaché

  C'était une première, en fin d'année passée. Goûter un panaché. Ça n'a rien d'extraordinaire en soi, ce n'est qu'un panaché. Pourtant, ce jour-là, c'était quelque chose. La curiosité déjà, en voyant mon compagnon d'alors prendre une de ces petites bouteilles en verre. Curiosité partagée. Avais-je envie de goûter à mon tour ? Il m'en proposa un peu, dans un verre. Jusque-là, rien de particulier... L'acte n'avait rien de particulier, le goût, mieux que je ne le pensais. Rien de bien extraordinaire...   Jusqu'à... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 février 2014

Faim

A quoi est-ce que ça sert, au final ? A quoi est-ce que ça te sert, de manger ainsi. De bouffer plutôt… De manger, encore et encore. Pourquoi donc ? Pourquoi manger tant ? Où est le plaisir là-dedans ? Et tout en mangeant, tu te demandes si ça t’a déjà donné du plaisir, en fait, de manger. Ressens-tu vraiment du plaisir, y a-t-il vraiment du plaisir à prendre là-dedans ? Parfois, tu manges tellement vite que tu ne sens pas vraiment le goût des aliments. Parfois, tu manges tellement que tu ne te sens même pas... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 22:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 février 2014

Rencontr'avec

            http://www.lesjmf.org/#content=/spectacles/detail/333/ / http://musiquadeux.fr/   Le voyage de Bob le gigueur  Petite pause, à la fois calme et envoûtante. Entre Canada et Suède, Irlande et Espagne, France et Louisiane.   
Posté par merle_e à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2014

Ailleurs

   Photo du Haut : vers Cassis - Photo du bas : Marseille         Il est de ces lieux où tu t'égares. Des lieux où tu n'aurais pas vraiment eu l'idée, l'audace peut-être, d'oser aller. Des lieux où tu voudrais retourner, juste une fois. Ou plusieurs. Y passer. Ou y rester.    - Et les mouettes ? Où sont-elles, les mouettes, N'ours ? -
Posté par merle_e à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2014

Homme prétentieux, peureux.

Ont-ils honte, mon bouffon, ont-ils honte d’agir ainsi ? Je pense que non, mon bouffon. S’ils pouvaient ressentir de la honte pour leurs actions, ils n’agiraient sans doute pas ainsi. Ils sont prétentieux, mon bouffon. Prétentieux. Oh oui, si prétentieux. Et si imbu d’eux-mêmes. Persuadés d’être si beau que personne ne peut penser autrement. Que tout le monde doit avoir envie d’eux. Et ils ne peuvent pas comprendre qu’ils ne sont pas beaux aux yeux de tous. Que pour certains, ils ont le visage trop brut, qu’ils sont trop petits,... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 23:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 janvier 2014

C'est ça l'amour ?

Parfois, tu aurais juste envie de partir. Parce que fermer les yeux, regarder au loin, s’écarter un peu, ça n’est pas suffisant. Tu les entends toujours. Tu les devines encore. Ils se sentent obligés, semblent-ils, de se rappeler à toi. Comme s’ils ne pouvaient pas comprendre que quelqu’un puisse ne pas les apprécier. Et tu détestes cette façon qu’ils ont d’être, si persuadé de leur beauté, de leur intelligente. Avec une estime de soi si haute. Ils rigolent fort, parlent fort, sans respecter les gens autour d’eux. Et tu n’entends... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2013

Un brin d'aigreur

Est-ce ainsi la famille ? Cet amour étrange, qui ne rime parfois à rien. Qui s’éteint l’espace d’un instant, d’une heure, d’une journée parce que l’autre enfant de la famille est présent. Comme si leur amour ne pouvait se partager, exister pour deux personnes à la fois, au même moment. Ou peut-être est-ce que cet amour dévie, passe de la fille de la famille à la belle-fille. Comme si elle devenait la fille de la famille, prenait la place de l’autre, la « vraie ». Et tout un tas de questions suivent ces pensées. Est-ce à leurs yeux... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 18:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 décembre 2013

_

C'est comme un bulldozer.Il casse tout sur son passage. Il avance, tête baissée, ne regarde pas autour de lui. Il enfonce les murs, quand bien même la porte serait grande ouverte. Il ne cherche pas à s'intégrer. Il s'impose. Il nous ponctionne, il s'enracine, il s'invite. Il se colle à elle, sa « meuf ». Et parce que, dans son esprit, elle est à lui, elle ne peut pas avoir vécu avant lui.Et il gueule, se fait remarquer.Grande gueule.Sanguin.Il s'énerve pour rien. Pour tout. A toutes les sauces. A grand coup de phrases désagréables,... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 septembre 2013

Plus encore maintenant que je l'ai vu en vrai, que je connais son visage, ses mimiques, sa voix, sa façon de se déplacer tout comme ce qu'il me raconte, maintenant que je l'entends enfin dire "relation sérieuseé et non plus cet éternel "plan cul", je me rends compte qu'il me plait, d'une façon tout autre que le premier béguin que j'ai pu avoir pour lui avant cette rencontre.  Et pourtant, dans le même temps, je ressens une tristesse immense, un vide que j'ai peur de ne combler que par de mauvaises choses - comme la... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2013

Partie 2 - Le collègue

Et puis il s’inquiète. Il n’aime pas trop savoir que je dois aller dans le Cantal pour si peu.  « -Non mais tu te rends compte un peu la route qu’il te fait faire juste pour des lecteurs dvd ? C’est fou. C’est fou. »  Il râle pour deux. Peut-être même pour trois. Et à propos de tout. Certains disent qu’il a besoin de râler pour vivre.  « -Putain de merde !  Putain de bordel de merde ! Putain. Pffff. On est baisé là. Et beh putain, alors là. Fait chier. »  Un jour, la... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]