25 décembre 2014

Question de corps.

Une vielle dame, là-bas, quelques vallons plus loin, disait, l’automne bien installé, que la terre, en cette période, était amoureuse. Amoureuse, car elle se collait à nos chaussures, les faisant peser de plus  en plus à mesure que nous avancions. Nous ressentions alors pleinement l’accroche de la terre, le poids qu’elle avait, et le nôtre également. Dans mon cas, est-ce la terre qui m’aime, ou bien moi ? N’est-ce pas mon poids qui s’ancre en elle. Mon poids qui augmente, à chaque pas que je fais, me faisant m’enfoncer... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 décembre 2014

Découragement.

  Il pleut, et toi tu es cachée dans ta voiture. Tu entends le vent qui souffle particulièrement fort. Tu es un peu déçue parce que tu es là - tu as mis deux heures pour y être. Tu avais envie d’y arriver. Mais seule, ce n’est pas pareil. Tu n’aimes pas tant que ça être seule, visiter des lieux seule. Pourtant, tu vas au cinéma seule, en ville seule. Oui, tu sais faire des choses seule pourtant. Mais là… Tu aurais aimé ne pas être seule justement. Pour avoir le courage et l’envie de visiter cette ville. C’est un peu navrant... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 juillet 2014

Dieu ou pas ?

J’avais un peu le vague à l’âme. L’esprit mélancolique. Un peu ailleurs. Je marchais dans les rues, soupirant discrètement sans trop savoir pourquoi. Un trop plein de quelque chose qui montait. Et puis, tout au bout de la rue, j’ai vu la cathédrale Saint Pierre et Saint Paul. Pour une fois, je ne suis pas passée au loin, la regardant du coin de l’œil. Non, pour une fois, je suis allée plus près. J’ai regardé tout le décor de cette église, toutes les sculptures. Et puis j’ai vu trois femmes s’approcher des grandes portes, en ouvrir... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 08:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 juillet 2014

Se sentir seule

  Apprendre à faire autre chose de sa vie. A faire plus de chose, en diminuant mon temps passé devant l’écran. Quand j’y réfléchis, je me rends compte que je passe beaucoup de temps sur mon pc, mais que je n’y fais pas tant de choses que ça. Je discute sur skype selon les mois, selon les personnes que j’ai rencontré. Je joue. J’écris. Je lis des choses. Et j’arrive à y passer des heures et des heures. Mon premier réflexe lorsque je me lève est de brancher la prise du pc. Vivant dans un studio, je prends l’excuse du peu... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mai 2014

Danse macabre

Mi Confesion     La danse a quelque chose d’envoutant. De libérateur aussi. La musique qui va avec à son importance. Elle doit entrer en résonnance avec mes émotions, pour que les choses se fassent ainsi que j’ai besoin qu’elles soient. Il faut que la musique se faufile en moi. S’enroule autour de moi. Me fasse vibrer. Qu’elle me porte, pour que je puisse libérer mes mouvements. Et libérer au travers d’eux mes émotions. Les expulser autrement qu’en les disant. Les hurlant. La danse doit en devenir étourdissante.... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 01:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2014

Faim

A quoi est-ce que ça sert, au final ? A quoi est-ce que ça te sert, de manger ainsi. De bouffer plutôt… De manger, encore et encore. Pourquoi donc ? Pourquoi manger tant ? Où est le plaisir là-dedans ? Et tout en mangeant, tu te demandes si ça t’a déjà donné du plaisir, en fait, de manger. Ressens-tu vraiment du plaisir, y a-t-il vraiment du plaisir à prendre là-dedans ? Parfois, tu manges tellement vite que tu ne sens pas vraiment le goût des aliments. Parfois, tu manges tellement que tu ne te sens même pas... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 22:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 août 2013

Douleur

Elle est là. Dès ton réveil, tu le sais. Tu le sens. C’est encore infime, à peine un début de… Mais tu le sais pourtant, tu le sens. Tu en as l’habitude, tu sais la reconnaître. C’est à peine plus fort qu’un murmure, et cela peut disparaître sans crier gare, comme si rien ne s’était passé. Mais, à d’autres moments, cela reste. Cela empire. Va-et-vient constant d’apaisement et de douleur. Les jours qui passent ne font que te rendre lasse, car la fatigue s’installe. Tes mots se perdent, disparaissent. Que dire quand tu te... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2013

J'ai pas de chez moi

  Un pied ici, un autre là. Je sais pas sauter les deux pieds dans le plat. Jamais toute entière quelque part.Juste des petits bouts, ceux qu'on m'a permis de poser. Jamais toute entière quelque part.Dans les petits trous qu'on a laissé vacants. Des sens uniques.A chaque fois.Où on reçoit rien, ou si peut.Où on reste, en attendant plus.Parce que, idiot qu'on est, on est sûr qu'il y aura plus bien entendu.Alors qu'il y aura plutôt toujours moins.Et on rigole et on sourit et on devient la comique de service... [Lire la suite]
Posté par merle_e à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]